Fromentine 2016 – Jour 3 – Noirmoutiers

Le matin du 3ème jour, on aura été se ballader dans les bois au sud de Fromentine, jusqu’à rejoindre le bord de mer. L’après-midi, on a pris le pont pour aller à Noirmoutiers. L’occasion de visiter le centre ville, ma foi très sympatique et commerçant, et d’aller à la plage du Bois de la Chaise. Beaucoup de maisons bourgeoises art-nouveau dans les pins.

Fromentine 2016 – Jour 2 – L’île d’Yeu

La nuit, on n’a pas super bien dormi, le camping était calme mais le frigo faisait un bruit d’enfer et on entendais des bruits de crapeaux. Et puis il faisait froid ! La température redescend vite sans chauffage, on n’avait plus que 10°C… Comme ça je supportais très bien mes coups de soleil. On a mis à contribution les radiateurs soufflants au réveil.

Puis direction le port pour prendre le bateau ! On s’achète des gâteaux aux pruneaux à la boulangerie pour la route. Le temps était prévu assez couvert mais avec des éclaircies, une perturbation peut active devant passer. Le parcours sera dédié à ce qu’il nous reste à découvrir de l’île : le port de la Meule et la pointe des Corbeaux. Arrivée à Port Joinville, on achète du pain dans une boulangerie du port, et des gâteaux locaux, les betchets. On achète également une tarte aux pruneaux au petit camion orange sur le marché. Et les éternels sandwitchs de la mie caline pour manger. Et c’est parti.


La boucle de 18km environ : Port Joinville, La Meule, le phare de Corbeaux, Saint Sauveur.

Départ pour la Meule. On passe devant le cimetière de Port Joinville, où est enterré Pétain. Le cimetière était fermé ce jour-là, on n’a pas pu voir sa tombe. Fermé pour désherbage… Bravo l’écologie.

Le village de la Meule est assez joli, mais c’était tout en travaux. Ils refaisaient les caniveaux avec un espèce de travertin local tout pailleté… j’en ai ramené un fragment !

Arrivée au port de la Meule, pour la pause déjeuner. On s’installe en haut de l’espèce de jetée.

Ensuite direction la pointe des Corbeaux. Un trajet assez long en suivant la côte.

Le retour depuis la pointe des corbeaux fut long, on aurait bien apprécié le bus mais les horaires ne correspondaient pas. Le passage par Saint-Sauveur était l’occasion de faire une halte. D’autant que le petit bourg était assez agréable avec ses petites ruelles.

La boucle totale dans l’île faisait 19km avec tous les petits détours, mais avec le trajet à Fromentine on a une journée à 23km. Autant dire qu’on en avait un peu plein les pattes.

Fromentine 2016 – Jour 1

On a loué un mobile-home au fils de Madame Salmon. Le trajet s’est fait sans encombres. Cette fois, on prend l’autoroute jusqu’à Saumur pour éviter l’interminable route qui longe la Loire. Le chat est dans sa cage, on était bien tranquille cette fois ! Arrivée au camping de la Darotte sans se paumer, on arrive un peu tôt, la dame du camping n’était pas dans son bureau. On a donc mangé dans la voiture en attendant, puis elle nous a vu attendre dans la voiture et nous a donné les clés.

Dans le camping, il y avait une piscine qui était encore vide, car c’était le début de saison. Il n’y avait pas grand monde au camping. Le mobile-home était impeccable, on se croirais dans une vraie maison, on a du mal à croire que ce soit si spacieux. Sur l’emplacement, il y a un barnum avec salon de jardin et un abris dans lequel est rangé du matériel. On déballe, on se fait un petit café sous le barnum, on se met un peu à l’aise et on laisse le chat découvrir les lieux. Puis on s’en va se ballader à Fromentine.

On est allé au port bien entendu, mais pas pour acheter les billets de bateau car on les avait achetés sur internet. On en a profité pour repérer les commerces. On longe ensuite la plage pour passer sous le pont de Noirmoutiers, par le chemin qui passe dans les dunes. De là, on peut voir sur l’horizon notre destination du lendemain : l’île d’Yeu.

Puis un peu de glandage sur la plage avec la vue sur l’île.

Ensuite, retour au mobile-home. J’ai déjà bien cuit avec le soleil, je suis rouge comme une écrevisse ! Bon, tant pis, on achètera de la pommade à la pharmacie. Il est temps de s’installer et passer la première nuit…